Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

 

C’est fait. Comme prévu, le projet Migration pour le développement et l’Egalité (MIDEQ) a été officiellement lancé ce jeudi 12 mars 2020 par le Conseiller technique, Jules Ilboudo, représentant le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation.

L’équipe de recherche du projet MIDEQ du Burkina Faso peut maintenant entamer ses travaux d’investigation après l’atelier de lancement de cette recherche intervenu ce 12 mars 2020 dans la salle de conférence de l’ l’ISSP. Au-delà de l’Institut Supérieur des Sciences de la Population, c’est toute la communauté universitaire qui se réjouit de l’obtention d’un tel projet dont la mise en œuvre a été confiée à l’ISSP.

En témoignent les propos du ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’Innovation, traduit par son conseiller technique : « L’Université Joseph Ki-Zerbo se réjouit une fois encore d’être honorée, en participant à la mise en œuvre de ce projet d’envergure sur les migrations dont l’exécution a été confiée à l’Institut Supérieur des Sciences de la Population (ISSP) ».

En remerciant les partenaires technique et financier, il a nourri l’espoir que ce partenariat ait des lendemains meilleurs : « Une nouvelle ère s’ouvre en matière de collaboration entre ces deux institutions et notre Université, et nous souhaitons que celle-ci puisse, non seulement, s’inscrire dans la durée, mais aussi s’étendre à d’autres secteurs où la recherche et la formation universitaires sont très dynamiques ».

 Le Directeur de l’ISSP, Dr Abdramane Soura, lui aussi, attend beaucoup de l’implication des parties prenantes pour une meilleure réussite du Projet MIDEQ. C’est pourquoi, il a invité « les différentes parties prenantes à plus de disponibilité et d’engagement dans la mise en œuvre de ce projet afin qu’au soir de cette recherche, nous puissions nous féliciter tous au regard de la richesse des résultats obtenus ».

A la fin de cette cérémonie de lancement, la centaine de participants ont eu droit à la présentation du projet MIDEQ et surtout de ses trois composantes de recherche que sont  « Migration et Inégalités liées à l’enfance » ; « Migration et inégalités de revenu » ; « Migration et les flux de ressources ».

Composés de représentants d’institutions étatiques et internationales ; de représentants d’ONG et de la société civile, les participants ont ainsi découvert le projet dans toute sa dimension et compris le rôle que l’ISSP attend qu’ils jouent dans la mise en œuvre de cette recherche.

Une conférence sur la thématique de la migration, animée par l’éminent Professeur Moussa Bantenga, a clos les travaux de cet atelier riche en contributions scientifiques.

 At 1