Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

 Dans le cadre de sa mission principale qui est de "développer les capacités nationales et régionales d'analyse des questions de population et développement et de formulation, de suivi et d'évaluation des programmes de santé et de politique sociale" l’Institut mène à la fois des activités d'enseignement/formation et des travaux de recherche. Cette situation est avantageuse parce que profitable à ces deux types d'activités qui se confortent ainsi mutuellement : la recherche nourrit la formation qui, à son tour, enrichit la problématique de la recherche. Elle offre également son expertise au plan national et international.

Enseignement et formation

Deux unités assurent ce volet :

- Une Unité de Formation en Population et Santé qui est chargé du Programme du Master en Population et Santé démarré en 2005-2006 grâce à un financement de Bill & Melinda Gates Foundation. Ce Programme est géré conjointement par l’Institut Supérieur des Sciences de la Population (ISSP), le Département de Santé publique (Université de Ouagadougou), le département de Démographie et l’Unité de Santé Internationale (Université de Montréal).

- Une Unité de Formation en Statistiques Sociales qui gère le Programme de formation à la Licence Professionnelle en Statistiques sociales ouverte à la sous-région est prévue à partir de la rentrée universitaire 2008-2009

 L’ISSP organise également des ateliers de formation et des stages de perfectionnement dans le domaine Population/Développement.

Initiation à la démographie

En matière d'enseignement, l'ISSP poursuit l’initiation à la démographie des étudiants en géographie et en sociologie de l'Université de Ouagadougou où ses enseignants-chercheurs assurent la direction de mémoires de maîtrise option Démographie.

 Des cours de démographie sont également dispensés par l’ISSP, à la demande, dans certaines écoles supérieures du Burkina comme 2iE (Institut International d’Ingénierie de l’Eau et de l’Environnement qui a regroupé l’École inter-Etats des Ingénieurs de l’Equipement rural et l’Ecole Technique Supérieure d’Hydraulique et d’Equipement Rural) ou la filiale burkinabé de l'Université Libre de Bruxelles. Ailleurs en Afrique, l’institut intervient à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar au Sénégal, à Institut de Formation en Démographie (IFORD) de Yaoundé, au Cameroun.

Formation continue du personnel de l’ISSP

 Les membres du personnel scientifique bénéficient régulièrement de stages de courte et de moyenne durées (de 10 jours à 3 mois) pour approfondir leurs connaissances en sciences humaines ou développer un projet spécifique avec un encadrement approprié dans des structures d'accueil qualifiées comme l'Université Catholique de Louvain, le Centre français sur Population et Développement (CEPED), la London School of Hygiene an Tropical Medicine, le Centre de recherche en santé de Navrongo (Ghana), l’UNFPA, etc.

Les enseignants-chercheurs des autres composantes de l'Université de Ouagadougou sont associés aux stages de formation-recherche organisés par l’ISSP.

Recherche

La recherche sur les questions de Population et Développement est un des axes d’intervention de l'ISSP qui reste un lieu d'animation de la recherche en matière de population au Burkina Faso et dans la sous-région. C’est ce qui explique qu’il réalise lui-même des projets de recherche. L’ISSP est un point d'appui scientifique et technique pour les chercheurs d'autres entités et un cadre d'accueil pour les jeunes chercheurs.

 L'ISSP a réalisé, seule ou en collaboration avec d'autres chercheurs du Sud ou du Nord, à son initiative ou à la demande de ses partenaires nationaux et internationaux, un grand nombre de recherches portant sur divers aspects des interrelations entre les questions de population et les problèmes de développement. Des conséquences possibles de la construction d'un grand barrage sur la santé des populations aux effets de l'accès au crédit sur le statut des femmes en passant par la dynamique de population qui anime les zones rurales libérées de l'onchocercose ou les modalités de l'insertion urbaine des migrants, les thèmes abordés sont multiples et diversifiés.

Dans l'ensemble, l'équipe de recherche a très tôt perçu la nécessité de dégager une structure et une logique qui permettent d'orienter les efforts en les faisant reposer sur des acquis déjà conséquents.

Cette production de connaissances, à travers la réalisation d'études et de recherches, s'effectue au sein de trois unités de recherche et d'un observatoire de population :

·    Unité de Recherche Population et Santé;

·    Unité de Recherche Population et Education ;

·    Unité de Recherche Mobilité / Environnement ;

·    Observatoire de Population de Ouagadougou (OPO).

Expertise

L'ISSP offre également des services d'expertise, à la demande de partenaires nationaux, régionaux ou internationaux, dans les domaines suivants :

- Appui à la formulation de politiques, de programmes et de projets de population, de santé, d'éducation, etc.

- Evaluation de politiques, de programmes et de projets de population, de santé, d'éducation, etc.

- Réalisation d'enquêtes spécifiques ;

- Réalisation d'études thématiques ;

- Organisation et animation de sessions de formation de courte et de moyenne durée.

 

L’ISSP, Centre « Learning Program on Population issues » de l’UNFPA

L’institut a été retenu comme centre intervenant effectivement dans le programme de l'UNFPA intitulé "Distance Learning Program on Population issues » (DLP).

 En matière de relations entre recherche, formation, et appui aux politiques et programmes, l'ISSP travaille avec les potentiels utilisateurs de ses produits comme l'indique la conclusion d’accords de collaboration avec le Ministère de l'Education de Base et de l'Alphabétisation, avec la Direction régionale de la Santé du Kadiogo en matière de recherche d'accompagnement, notamment dans le cadre des travaux de l'Observatoire de Population de Ouagadougou.

L’Institut entretient également des rapports privilégiés avec plusieurs autres institutions nationales: Institut National de la Statistique et de la Démographie (analyse des recensements et analyses approfondies de leurs données), la Direction de la Santé de la Famille (recherche d'accompagnement des programmes et projets), le Secrétariat Permanent du Conseil National de la population (coordination des études et recherche sur la population) , INSS/CNRST (recherches sur l'éducation), Direction de l'Habitat (recherches sur l'habitat), le Centre d’Analyse de Politiques Economiques et Sociales (CAPES), le Secrétariat Permanent du Conseil national de lutte contre le Sida et les IST, etc.